La région remporte son bras de fer contre Pathé

— 

Le Pathé Bellecour devra trouver un autre moyen pour attirer les jeunes. Hier, le tribunal administratif de Lyon a rejeté la demande de l'établissement, qui souhaitait être affilié au dispositif M'ra, lancé par la région Rhône-Alpes en 2005. Cette carte permet actuellement à 280 000 lycéens et apprentis de bénéficier chaque année de six places de cinéma gratuites dans plusieurs salles de la région, principalement classées « art et essai » et travaillant avec le jeune public.

Le Pathé Bellecour estimait remplir ces critères, mais la justice a expliqué qu'il « n'apportait pas suffisamment d'éléments probants à l'appui de ses allégations ». Dans un contexte de concurrence exacerbée entre les salles lyonnaises, l'établissement avançait que ce dispositif engendrait « une différence de traitement » entre les cinémas, sous-entendu un manque à gagner préjudiciable. Mais le tribunal a jugé que la région attribuait l'affiliation à la carte M'ra « sans méconnaître le principe d'égalité ». « Cette décision vient appuyer notre politique visant à soutenir les salles indépendantes, s'est réjouie la région. C'est le gage d'une offre cinématographique variée et accessible au public jeune ». La direction de Pathé a indiqué ne pas avoir pris connaissance du jugement. W

Carole Bianchi