Les douanes lèvent les masques

— 

La direction des douanes de Lyon a appelé à la vigilance hier. Depuis août, deux sociétés de l'agglomération ont tenté d'importer au total 300 000 masques de protection non conformes fabriqués en Chine. La dernière saisie, qui représentait 250 000 protections filtrantes préconisées pour la grippe A, « inquiète » les services de l'Etat car l'entreprise lyonnaise mise en cause commercialisait des produits pharmaceutiques. Les industriels français ne pouvant répondre à l'ensemble de la demande, de plus en plus de sociétés font appel à l'import pour s'approvisionner. Courant septembre, lors d'une visite de marchandises, les douaniers de l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry ont constaté que ces masques, en provenance de Suisse, étaient dépourvus du marquage « Communauté européenne ». « Des recherches plus poussées ont permis de montrer que les masques étaient non conformes », a précisé la direction des douanes. Ces produits seront prochainement réexportés vers la Chine. W

C. B.