Il aurait étouffé sa fille autiste

— 

Il ne supportait pas que lui et sa fille soient rejetés. Un père de 46 ans, soupçonné d'avoir étouffé son enfant autsite, âgé de 10 ans, à Meyzieu, a été mis en examen et placé sous mandat de dépôt samedi, a-t-on appris hier. L'homme, qui a tenté de se suicider après les faits, est accusé de « meurtre aggravé sur mineur par ascendant légitime ». Il est actuellement hospitalisé.

Selon les premiers éléments de l'enquête, confirmés par l'autopsie, le père, en arrêt longue maladie, aurait endormi l'enfant qu'il avait en garde alternée vendredi. Puis, il l'aurait étranglée, avant de s'ouvrir les veines. Il venait de se séparer de sa concubine, qui n'était pas la mère de la fille. Les secours ont d'ailleurs été alertés par cette femme à qui il avait adressé un texto.

« Son geste n'est pas lié à la fillette, a indiqué le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud. Il n'aurait pas supporté la récente rupture car il disait que personne ne voulait de lui et de sa fille », a-t-il précisé. W