Les Verts restent fermes sur le plan modes doux

— 

Ils réclament la mise en oeuvre d'un plan modes doux plus dynamique. Le groupe des élus verts du Grand Lyon a déposé un amendement au projet initial qui doit être soumis ce soir au vote des conseillers communautaires. Ce plan prévoit un investissement de 90 millions dans les cinq prochaines années pour développer le réseau cyclable et faire face à l'explosion du nombre de cyclistes attendus d'ici à 2014. « Mais sur cette enveloppe, il ne reste que 22 millions pour de nouveaux axes cyclables. C'est insuffisant pour rattraper le retard de notre agglomération ou développer le réseau en périphérie », regrettent les Verts, qui proposent dans leur amendement l'affectation de 15 millions d'euros supplémentaires aux modes doux. « Sur un plan de mandat de près de 2 milliards, cela ne nous paraît pas être un effort insurmontable », précise la conseillère communautaire Béatrice Vessiller, qui, en cas de rejet de l'amendement, n'exclut pas que son groupe s'abstienne ce soir lors du vote. W

E. F.