André Gamet, l’oeil de la Libération

© 20 minutes

— 

A 85 ans, André Gamet s’apprête à fêter ses 70 ans de photographie. L’auteur de ces clichés a attrapé le virus au collège de la Martinière avant de remporter, en 1941, le concours national de jeune photographe. Il travaille dès 1942 pour l’hebdo lyonnais Marche, rapidement interdit par la censure. En 1944, il part suivre en indépendant les maquis dans la Drôme et couvre la libération de Lyon, sa ville. Ses reportages sur l’après-guerre lui vaudront d’être remarqué par l’agence Rapho, avec laquelle il collabore depuis près de soixante ans. Auteur d’une expo très remarquée au CHRD en 1998 « Lyon d’ombre et de lumière 1935-1950 », il a publié en 2000 chez Actes Sud Douces Frances 1935-2000. F. C.