Rue Tronchet, le souvenir des fusillés

© 20 minutes

— 

Soixante ans après, le massacre de la rue Tronchet (6e) était commémoré, hier, par les autorités locales. La cérémonie s’est déroulée sur les lieux du drame, à l’angle de la rue Tête-d’Or, devant l’école Jean-Rostand, transformée en hôpital militaire allemand pendant l’Occupation. Ce 24 août 1944, une soixantaine de Lyonnais furent tués et une vingtaine d’autres blessés par les forces nazies. La fusillade avait éclaté après que trois cents personnes s’étaient attroupées devant l’école, ayant appris que les Allemands allaient laisser dans leur fuite vivres et matériel sur place. Face à ce regroupement inopiné, les militaires avaient tiré. Sans sommation.