Le frère de la femme calcinée écroué

— 

La piste familiale se précise dans l'affaire du meurtre de la jeune femme retrouvée en partie calcinée le 1er juillet, dans une cave à Oullins. Le frère de la victime, un garçon de 17 ans, a été mis en examen hier pour « homicide volontaire », a indiqué une source judiciaire. Le parquet de Lyon a requis le mandat de dépôt à l'encontre du jeune Mohammed. Il avait été interpellé en début de semaine par la police judiciaire parce qu'il présentait lui-même de « sérieuses brûlures » aux jambes, pour lesquelles il avait des « explications farfelues ». Le jeune frère, décrit comme un garçon « violent » et « religieux », n'aurait « pas accepté le mode de vie de sa soeur aînée ». Le corps cette dernière, âgée de 22 ans, avait été retrouvé par des pompiers qui intervenaient pour un incendie volontaire dans une cave du quartier de la Saulaie. Sa tête était recouverte d'un sac en plastique et un tuyau d'arrosage était enroulé autour de son corps, accréditant l'hypothèse d'un homicide. W

F. C. (avec AFP)