Le Rhône s'irrite de lutter seul contre les plants d'ambroisie

— 

Le conseil général se sent un peu isolé dans sa lutte sans fin contre l'ambroisie. Premier département français touché par cette plante très allergisante, le Rhône a mis en place, il y a une dizaine d'années, une politique d'information du public et une campagne d'arrachage de 10 millions de plants par an. Mais l'ambroisie revient chaque été sur les bords des routes et provoque toujours rhinites et crises d'asthme. « Si on n'avait rien fait, on serait aujourd'hui envahi. Mais le conseil général ne va pas arriver tout seul à éradiquer l'ambroisie », soupire Jean-Luc da Passano. Le vice-président en charge de la voirie aimerait que le Grand Lyon, la région, l'Etat et l'Europe se mobilisent plus. « L'ambroisie ne figure même pas dans la liste européenne des plantes envahissantes, alors qu'il y en a de plus en plus dans les pays de l'Est. » En attendant de l'aide, le département vient de réactiver son numéro vert* pour que le public signale les plants d'ambroisie à éliminer. W

F. C.

*0800 87 70 21