Le trafic pique du nez

— 

Après une année 2008 marquée par une croissance du trafic de 8,2 %, l'aéroport Saint-Exupéry ralentit. Depuis début janvier, la plate-forme lyonnaise a vu chuter le nombre de passagers de 3,8 % par rapport à 2008, avec une diminution nettement marquée sur les trois premiers mois de l'année (- 6,4 %). Cette situation, due notamment à la baisse du trafic national (- 2,9 % depuis janvier) et international (- 4,8 %), s'est stabilisée à la fin mai grâce aux bons résultats des compagnies low-cost. EasyJet, qui a ouvert sa base lyonnaise en avril 2008, a ainsi vu son trafic décoller de 67 % en un an. W

E. F.