Deux ministres Lyonnais au gouvernement

Frédéric Crouzet

— 

Un ministère pour couronner une longue carrière politique locale. Un secrétariat d'Etat pour en propulser une autre. Michel Mercier (MoDem), 62 ans, président du conseil général du Rhône depuis 1990 et Nora Berra, 46 ans, conseillère municipale UMP à Lyon depuis un an, ont participé hier à leur premier Conseil des ministres au sein du nouveau gouvernement Fillon. Pour Michel Mercier, élu de Thizy depuis 1971, c'est un aboutissement. « Il en rêvait depuis longtemps », confie un proche. Depuis deux ans, le président du groupe centriste au Sénat était régulièrement reçu à l'Elysée et était donné ministre à chaque rumeur de remaniement.

C'est désormais chose faite avec l'Espace rural et l'Aménagement du territoire, dans lequel ce prof de droit spécialiste des collectivités, élu d'un canton rural, devrait se sentir à l'aise. Nora Berra, elle, ne s'attendait guère à décrocher un secrétariat d'Etat aux Aînés, premier poste à responsabilité de son jeune parcours politique. « Chouchou » de Dominique Perben (UMP) qui en avait fait sa tête de listes aux municipales dans le 8e, ce médecin de 46 ans a vu sa carrière politique s'accélérer brusquement le 7 juin dernier en devenant eurodéputée. Ces deux nominations symboles, Mercier pour l'ouverture au centre et Berra pour la diversité, vont-elles bouleverser la politique locale ? Michel Mercier n'a pas encore décidé s'il allait rester à la tête du département. « Il essaiera de rester président jusqu'en 2011 », indique un vice-président. La mise sous les projecteurs de Nora Berra aura sans doute plus de conséquences. « Il n'y aura pas de guerre de leadership entre nous. Sa nomination va renforcer notre équipe d'opposition. Nora va prendre une place importante à Lyon », se réjouit Michel Havard, député UMP et président du groupe municipal Ensemble pour Lyon. Ce qui ne devrait pas ravir le maire Gérard Collomb (PS), qui lui a toutefois souhaité « le plus grand succès dans ses nouvelles fonctions ». W