Nouvelle grève tournante

Elisa Frisullo

— 

Nouvelles galères en perspective sur le réseau de transports

en communs lyonnais. Après deux mois d'infructueuses négociations avec la direction de Kéolis Lyon, les agents TCL entament ce soir leur troisième mouvement de protestation depuis l'inauguration, le 20 avril dernier, de la ligne T4.

Opposée au projet de refondation sociale censé entrer en vigueur le 30 juin, l'intersyndicale appelle les salariés à débrayer 59 minutes par jour jusqu'à la fin du mois, en alternance le matin et le soir, et toute la journée du 30 juin.

Destinée à ne pas « trop pénaliser » les agents grévistes et les usagers, cette grève tournante, qui impacte en réalité pendant deux heures la circulation sur le réseau, risque de perturber le premier jour des épreuves du bac, Jeudi prochain. En effet, comme tous les jours pairs à venir, les conducteurs cesseront le travail entre 7 h 30 et 8 h 30, au moment où les lycéens se rendront à l'épreuve de philo. « La direction de Kéolis Lyon et le Sytral (propriétaire du réseau) sont les seuls responsables de cette situation issue d'une volonté croisée de réduire le coût de l'exploitation du réseau au détriment des conditions de travail et de rémunération des salariés », dénonce l'intersyndicale, qui appelle à cesser le travail ce soir entre 17 h 30 et 18 h 30. W