Collomb promet le grand stade pour 2013

Frédéric Crouzet

— 

Le calendrier se précise pour le grand stade de l'OL à Décines.

Initialement prévu pour

2010, le projet d'un OL Land de 60 000 places sur le terrain du Montout a été maintes fois retardé, notamment en raison de problèmes administratifs. « Mais il sera réalisé pour la fin du premier semestre 2013 », a indiqué hier Gérard Collomb (PS), président du Grand Lyon, lors de l'annonce de la candidature de la ville à l'accueil de plusieurs matchs de l'Euro 2016, en présence des autorités du football. Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel, a précisé que pour emporter l'organisation du championnat d'Europe des nations, la France devra avoir « ses nouveaux stades en 2014 ».

« Nous serons prêts avant », a assuré le maire de Lyon. Car le top départ pour ce futur équipement pourrait être donné dès la semaine prochaine. Le 16 juin, les parlementaires doivent en effet se pencher sur l'examen du projet de loi de modernisation des services touristiques, dans lequel le gouvernement a glissé un amendement permettant aux enceintes sportives d'être classées d'intérêt général (lire encadré). Ce qui autorisera les collectivités locales à financer en partie des stades privés et facilitera l'acquisition des terrains. Grâce à cette loi, le Grand Lyon espère pouvoir réviser son plan local d'urbanisme dès le 6 juillet et valider le permis de construire à la mi-2010. L'association Carton Rouge, hostile au grand stade à Décines, s'est étonnée hier « qu'un tel amendement puisse trouver sa place dans un projet de loi n'ayant aucun lien avec le supposé intérêt général des stades ». Les opposants à l'OL Land ont prévu d'envoyer aux parlementaires dans les prochains jours un « film » sur la notion d'intérêt général. Et ils organisent vendredi soir une manifestation pour montrer que les conditions d'accès au stade seront « cauchemardesques ». La bataille du grand stade ne fait que commencer. W