Lyon perd sa deuxième adjointe

— 

Heidi Giovacchini, deuxième adjointe au maire de Lyon, Gérard Collomb

(PS), a participé lundi à son dernier conseil municipal. Le Conseil d'Etat a confirmé hier l'annulation de son élection dans le 6e arrondissement lors des municipales de 2008, ainsi que son inéligibilité pour une durée d'un an.

Cette directrice du développement d'un groupe de cliniques privées, adjointe en charge des Droits de l'homme, avait saisi le Conseil d'Etat pour contester l'invalidation de son élection par le tribunal administratif de Lyon. La justice avait estimé que ses comptes de campagne étaient entachés d'irrégularités. Des dépenses pour une réunion dans un hôtel du 6e, supérieures à 5 000 euros, avaient été réglées par elle-même ou ses colistiers. Alors que, selon le Code électoral, elles auraient dû être prises en charge par le mandataire financier. Heidi Giovacchini, 41 ans, avait plaidé sa « bonne foi » et expliqué que son mandataire était absent en « raison de circonstances familiales douloureuses ». Des arguments qui n'ont pas convaincu. W

F. C.