L'UMP en tête dans le grand sud-est

— 

« On va réserver une mauvaise surprise à la droite », a lancé mercredi soir

à Villeurbanne Vincent Peillon, chef de file du PS dans le Grand Sud-Est, lors de son dernier meeting avant l'élection européenne du 7 juin. Mais à lire les derniers sondages, l'affaire semble entendue de Lyon à Marseille. L'UMP caracole en tête des intentions de vote avec 29 % selon BVA, contre 22 % pour le PS. « Les sondages donnent un coup de fouet aux militants », estime dans La Provence la Stéphanoise Françoise Grossetête, tête de liste UMP, qui compte sur des votes centristes pour grossir son score. Dans le Sud-Est, le MoDem est à la peine avec seulement 8,5 %, devancé par Europe écologie (9 %). Le FN représenté par Jean-Marie Le Pen affiche 9,5 % et perd des intentions de vote au profit de Libertas (MPF), mené par le Lyonnais Patrick Louis (7 %). De l'autre côté de l'échiquier, le Front de gauche (6 %) devance légèrement le NPA (5,5 %) et Lutte ouvrière, emmené par Nathalie Artaud (1,5 %). W

Lire p. 6, 7 et 8 F. C.