Quand Lyon s'exporte au Japon dans un décor de carton-pâte

— 

Les Japonais ont de l'appétit pour la cuisine lyonnaise. Dimanche,

au centre commercial Tressa de Yokohama, plus de 500 clients ont fait la queue pour goûter une mini-assiette de saucisses lentilles préparées par des cuisiniers locaux sous l'oeil du chef Christophe Margain (Les Echets). Le restaurateur, accompagné du boulanger Christophe Girardet, de représentants du Beaujolais, des chocolatiers Sève et d'une délégation menée par le maire de Lyon Gérard Collomb (PS), participaient à une animation du centre, dont l'atmosphère s'inspire des ruelles du Vieux-Lyon. Murs pastel façon Renaissance, reproduction de la Tour Rose, pierres en tocs et plafond bleu avec nuages : longé de revendeurs de voitures et de magasins de vêtements, l'ensemble a des allures de décor hollywoodien de carton-pâte. Mais les Japonais adorent. Lors de sa dernière visite au Japon en 2006, Gérard Collomb avait posé la première pierre du centre. Les dirigeants de Toyota avaient flashé sur la capitale de la gastronomie, jumelée depuis 50 ans avec Yokohama, après avoir envoyé deux photographes... mitrailler des monuments du Vieux-Lyon. W

A Yokohama, Frédéric Crouzet