des poissons du Rhône bientôt dans les assiettes

Voilà de quoi redonner le sourire n partie au moins - aux pêcheurs. Les autorités devraient lever prochainement, sur certaines parties du Rhône, les arrêtés qui interdisaient la consommation des poissons du fleuve en raison de la pollution des eau...

— 

Voilà de quoi redonner le sourire - en partie au moins - aux pêcheurs. Les autorités devraient lever prochainement, sur certaines parties du Rhône, les arrêtés qui interdisaient la consommation des poissons du fleuve en raison de la pollution des eaux aux polychrorobiphényles (PCB). Annoncée jeudi par la préfecture du Rhône, cette mesure fait suite aux analyses menées depuis deux ans sur les sédiments et poissons, dont seules les espèces « de fond » sont contaminées. Leur consommation restera donc interdite. Mais il devrait de nouveau être possible à Lyon de consommer les poissons de surface comme les gardons, les sandres et les brochets.

En revanche, certains cours d'eau, jusqu'alors épargnés par les arrêtés préfectoraux, devraient être soumis à des mesures d'interdiction. Cela devrait être le cas de l'Azergues, du Gier ou de l'Isère, où plusieurs espèces « ont accumulé des PCB dans leur chair », selon la préfecture. W

E. F.