Le meurtrier présumé de Vaise écroué

— 

 Il a avoué son crime en expliquant aux policiers que, ce soir-là, il fallait qu'il « tue quelqu'un ». L'homme de 29 ans a été mis en examen et écroué hier pour l'assassinat de son voisin Raymond ­Arveuf, 62 ans, retrouvé décapité samedi à son domicile, dans un immeuble de la rue de Saint-Cyr (9e). Dans la nuit de vendredi à samedi, le jeune homme demeurant au 5e étage de la résidence est monté au 12e chez sa victime, « un couteau de cuisine dissimulé dans une manche », selon le parquet de Lyon. Ils auraient bu un verre ensemble avant que Raymond Arveuf, employé d'une société de pompes funèbres, ne reçoive plusieurs coups de couteau à la gorge. L'assassin présumé lui a ensuite tranché la tête, qu'il a jetée dans le vide-ordures. Elle n'a pas été retrouvée. « Cet homme, qui semble avoir des problèmes psychologiques, a invoqué un motif d'ordre privé », a indiqué le parquet sans plus de précisions. Son jeune frère, également interpellé samedi soir, a été remis en liberté hier. W 

   F. C.