assassinat sauvage à Vaise

— 

Macabre découverte à Vaise (9e). Un homme d'une trentaine d'années a avoué dimanche, lors de sa garde à vue, le meurtre pour « un motif d'ordre privé » d'un homme de 62 ans. La victime avait été retrouvée décapitée dans son appartement de la rue de Saint-Cyr. C'est un voisin, réveillé par les cris, qui avait donné l'alerte, dans la nuit de vendredi à samedi. Le meurtrier présumé et son jeune frère ont été interpellés samedi et placés en garde à vue. L'aîné, un homme « connu dans son quartier pour sa personnalité perturbée », « prend l'entière responsabilité de l'action et a vraisemblablement agi seul », selon l'AFP. Il a expliqué aux enquêteurs avoir été « pris d'un coup de colère ». Armé d'un couteau de cuisine, il serait monté deux étages plus haut, et, lorsque le sexagénaire lui a ouvert la porte, il lui aurait porté des coups de couteau à la gorge. Après avoir décapité sa victime, le meurtrier s'est ensuite débarrassé de la tête (qui reste introuvable), probablement « dans le vide-ordure ». Le meurtrier présumé devrait être déféré au parquet aujourd'hui. W