anti-BIOvision :pas de suites

— 

Ils sont sortis soulagés du palais de justice. Vendredi, le tribunal correctionnel de Lyon a prononcé la nullité de la procédure engagée contre trois étudiants de 21 ans, poursuivis pour « violences volontaires » sur des policiers et rébellion. Lors du procès, le 1er avril, entre un et trois mois de prison avec sursis avaient été requis contre ces Lyonnais, interpellés le 9 mars lors d'un rassemblement contre le forum mondial des sciences de la vie, Biovision. Mais le tribunal a estimé que le droit des étudiants de faire appel à l'avocat de leur choix lors de leur garde à vue n'a pas été respecté. W

E. F.