Lyon accusée de truquer les cartes

— 

Les jeux sont-ils faits au casino Le Pharaon (6e) avant même l'attribution par la ville de Lyon du marché de délégation de service public ? Seule candidate encore en lice face à l'exploitant sortant (le groupe Partouche), la Lyonnaise des casinos vient de déposer un recours en justice contre la mairie pour « rupture d'égalité » dans la procédure d'appel d'offres. « Nous avons l'impression qu'il y a un délit de favoritisme », indique Sébastien Leclercq, directeur du développement à la Lyonnaise des casinos, filiale du groupe belge Circus. « Aujourd'hui, nous ne pouvons pas faire d'offre car on ne nous a pas fourni tous les éléments dont nous avons besoin pour constituer notre plan financier. » Le tribunal administratif de Lyon doit examiner cette affaire jeudi et rendre son jugement dans les prochaines semaines. D'ici là, la procédure d'appel d'offres a été suspendue. Le futur délégataire aura en charge, à compter du 1er avril 2010, l'exploitation du casino de la Cité internationale pour une durée de dix ans. W

E. F.