Maurice Charrier démissionne

— 

Après vingt-quatre ans passés à la tête de la mairie de Vaulx-en-Velin, Maurice Charrier (divers gauche) abandonne son poste de premier magistrat. Comme il l'avait annoncé en janvier, Maurice Charrier, également vice-président du Grand-Lyon, a envoyé vendredi sa lettre de démission à la préfecture du Rhône. Son adjoint communiste en charge de l'urbanisme, Bernard Genin, assurera l'intérim, jusqu'à son élection prévue le 24 avril lors d'un conseil municipal extraordinaire. Après avoir longtemps hésité, Maurice Charrier avait décidé, lors des municipales 2008, de se présenter pour un cinquième mandat et s'était engagé à l'effectuer jusqu'au bout. Il avait été réélu dès le premier tour avec 50,56 % des voix face à la socialiste Hélène Geoffroy, créditée de 23,94 % des suffrages. En janvier, cette dernière avait condamné le départ précipité de Maurice Charrier. « C'est un manque d'éthique et de transparence, voire un déni de démocratie », avait-elle regretté. ■ E. F.