Universitaires et étudiants font une nuit blanche à Lyon-II

— 

Exceptionnellement, ce soir, l'université Lumière ne fermera pas ses portes. Après dix semaines de grève, les enseignants-chercheurs et étudiants mobilisés contre les décrets Pécresse ont prévu d'investir le campus des quais - de nouveau bloqué par les élèves depuis hier - pour une Nuit blanche de l'université. Objectif : favoriser le débat et la réflexion sur l'avenir de l'enseignement supérieur et les réformes qui le concernent. Pas question, donc, pour les contestataires de camper à la fac, mais plutôt d'animer le campus de 18 h 30 à 7 h 30 demain matin, autour de conférences et performances musicales proposées par les universitaires de toutes disciplines et les étudiants. Organisée par des personnels de Lyon-II réunis au sein du collectif Navire night, cette nuit de mobilisation, autorisée par la présidence de la fac, est accessible au public. Le programme détaillé de la soirée est disponible sur le site http://www.univ-lyon2.fr. ■E. F.