Lyon : Lors de la surveillance d’un trafic de stupéfiants, trois policiers essuient des tirs

VIOLENCE Selon le préfet, les policiers ont « délibérément » été ciblés dans le quartier de la Duchère

20 Minutes avec AFP
— 
Des policiers (illustration).
Des policiers (illustration). — Elisa Frisullo / 20 Minutes

La violence a marqué lundi soir le 9e arrondissement de Lyon. Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte après que la police eut essuyé des tirs, qui n’ont pas fait de blessé, tandis qu’elle surveillait un trafic de stupéfiants, selon la préfecture.

« Les événements qui se sont déroulés ce soir à la Duchère sont graves puisqu’un ou plusieurs individus ont tiré délibérément sur des policiers nationaux », a déclaré le préfet Pascal Mailhos, précisant que « fort heureusement, aucun n’est blessé ».

Des policiers de la BAC

Ce sont trois policiers d’un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) qui ont été pris pour cibles à l’occasion « d’une intervention de surveillance classique d’un point de deal », a-t-il précisé. « On est dans un lieu de "deal" très fort et, incontestablement, c’est en lien avec des actions [contre le trafic de stupéfiants] qui ont eu lieu ces derniers jours, et notamment la semaine dernière », a affirmé le représentant de l’État, ajoutant que des recherches étaient en cours pour retrouver le ou les auteurs des tirs.

Selon le quotidien régional Le Progrès, les tirs sont survenus en début de soirée, avant que le quartier soit bouclé par la police, qui a fait appel à des renforts du Raid. Le maire de Lyon, Grégory Doucet (EELV), s’est rendu sur les lieux. « C’est un fait extrêmement grave puisque manifestement ces tirs étaient faits pour tuer », a-t-il déclaré.