Les ados tireurs de Lyon mis en examen

FAIT DIVERS Ils ont reconnu avoir tiré parce qu'ils s'ennuyaient.

Avec agence

— 

Plusieurs adolescents ont été interpellés après que l'un d'entre eux eut reconnu avoir tiré avec sa carabine à plombs vendredi en fin de matinée sur des passants près d'une école maternelle dans le centre de Lyon, a-t-on appris de source judiciaire.
Plusieurs adolescents ont été interpellés après que l'un d'entre eux eut reconnu avoir tiré avec sa carabine à plombs vendredi en fin de matinée sur des passants près d'une école maternelle dans le centre de Lyon, a-t-on appris de source judiciaire. — Fred Dufour AFP

Trois adolescents qui ont reconnu avoir tiré «parce qu'ils s'ennuyaient» vendredi après-midi sur des passants dans le centre de Lyon avec une carabine à plombs, ont été mis en examen dimanche pour violences aggravées, a annoncé le parquet.

Une information judiciaire a été ouverte pour violences aggravées, car elles ont été commises en réunion et avec une arme, a indiqué la même source, soulignant que l'arme est une carabine à plomb comme on en trouve dans les foires, et qu'il n'y avait «aucune intention de tuer».

Les trois jeunes gens interpellés vendredi soir, élèves de Terminale dans le même lycée, et qui n'étaient pas connus des services de police, ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.

Ils auraient fait feu depuis la fenêtre de l'appartement des parents de l'un d'entre eux, situé près d'une école maternelle, à une cinquantaine de mètres du square où se trouvaient leurs cibles. Ils auraient d'abord tiré sur une poubelle en plastique puis sur des passants, visant les jambes.

Onze personnes ont été touchées. Selon le parquet, deux ont été blessées superficiellement au bras, d'autres n'ont eu que de petits hématomes.