Farandole humaine contre les décrets Pécresse

— 

Ils se donnent la main pour défendre l'avenir de l'université. Près de 2 000 étudiants et enseignants-chercheurs se sont réunis hier sur les quais du Rhône pour réaliser une « chaîne humaine de la recherche » entre les ponts Morand (1er) et Gallieni (7e). Objectif : rendre visible de façon ludique leur mobilisation contre les réformes engagées par Valérie Pécresse. Pour y parvenir, certains sont allés jusqu'à bloquer ponctuellement les automobilistes sur les trois kilomètres du parcours. ■ E. F.