Villeurbanne : La police municipale équipée de caméras-piétons

SECURITE Ces caméras disposent d’un écran pouvant afficher en direct ce qui est enregistré lors d’une intervention policière

C.G.
— 
Un policier municipal portant une caméra-piéton.
Un policier municipal portant une caméra-piéton. — F.Brenon/20Minutes

Un système jugé « utile » pour apaiser les tensions. Les policiers municipaux de Villeurbanne (Rhône) viennent de se doter de caméras-piétons, a annoncé ce mardi la mairie. Portées de façon apparente, ces caméras disposent d’un écran pouvant afficher en direct ce qui est enregistré et, donc, le comportement des interlocuteurs de l’agent.

« En cas d’incident au cours d’une intervention, les images permettront d’objectiver les faits liés aux comportements des citoyens comme à ceux des agents. Le dispositif permet également d’améliorer la collecte de preuves », argumente la mairie précisant que les enregistrements audiovisuels, en dehors de leur utilisation dans le cadre d’une procédure judiciaire, administrative ou disciplinaire, seront « effacés automatiquement au bout de six mois ».

30.000 caméras commandées par le ministère de l’Intérieur

L’équipement en caméras piéton de la police municipale s’élève à 10.488 euros pris en charge par la ville, ajoute-t-elle. Le système est déjà expérimenté à Toulouse depuis l’automne 2019 pour un bilan jugé positif. Mais aussi à Strasbourg.

En septembre dernier, le ministère de l’Intérieur avait annoncé avoir commandé 30.000 caméras de ce type auprès de contrat Motorola Solution pour un contrat de 15 millions d’euros pour une livraison prévue « à partir de juillet ». Le déploiement sera achevé « d’ici à la fin du mois de septembre ».