Collomb joue le rebelle au Parti socialiste

— 

Gérard Collomb s'attaque à la direction de son parti. Le sénateur-maire (PS) de Lyon vient de lancer sur son blog un appel aux militants socialistes pour qu'ils votent contre les listes des candidats aux élections européennes, « si elles étaient maintenues en l'état ». Ils doivent se prononcer le 12 mars sur ces listes élaborées à Solférino le week-end dernier. Gérard Collomb n'a pas apprécié que la direction du PS écarte son candidat, Thierry Philip, maire du 3e, au profit de Vincent Peillon pour être chef de file dans la zone Sud-Est. Dans son texte, déjà signé par une vingtaine d'élus PS de toute la France, il déplore « l'absence de concertation », « un mépris total de l'implantation locale des candidats » et estime que le PS « bafoue la démocratie ». Mercredi soir, Gérard Collomb a également obtenu le soutien de la plupart des secrétaires fédéraux du Rhône, dont Jacky Darne, patron de la fédération. A partir de ce week-end, les contestataires auront leur propre site Internet*. ■ F. C.

* www.pseuropennes.com