TLM pourrait changer prochainement de propriétaire

— 

Le Progrès voudrait-il se débarrasser de TLM ? Les 32 salariés de la chaîne de télévision lyonnaise ont appris jeudi que le groupe de presse, actionnaire majoritaire avec 60 %, souhaitait ouvrir le capital de TLM en vendant une grande partie de ses parts. Les candidats ne seront connus officiellement qu'à la fin du mois et le choix définitif sera fait courant avril. Pour le moment, l'Olympique Lyonnais et NRJ Group seraient sur les rangs. « Mais les employés ne veulent pas de l'OL. Ils ne souhaitent pas que TLM devienne une chaîne avec 80 % de foot et seulement 20 % d'informations générales », explique un journaliste. TLM, qui a eu 20 ans le 20 février dernier, accuse une mauvaise santé financière depuis sa création.

Avec encore une perte de 1,5 million d'euros l'an dernier, les salariés craignent que le nouvel actionnaire taille dans les effectifs. En janvier, Le Progrès avait déjà supprimé cinq postes à TLM. Pour préparer le terrain à un repreneur ? ■M. C.