Lyon : Pour bénéficier du stationnement résident, il faudra une vignette Crit'Air dès le 1er janvier

STATIONNEMENT La mesure sera applicable au 1er janvier, date à laquelle les professionnels dotés d'une vignette Crit'Air 3, 4 et 5 ou sans macaron ne pourront plus stationner sur le territoire de la ville dans le cadre de l'évolution de la Zone à faibles émissions

Elisa Frisullo

— 

Illustration de places de stationnement payant
Illustration de places de stationnement payant — J. Urbach/ 20 Minutes

La mesure s’inscrit dans le cadre de l’extension de la Zone à faibles émissions (ZFE)de la métropole. A compter du 1er janvier, les Lyonnais devront être dotés d’une vignette Crit’Air pour pouvoir bénéficier du stationnement résident, indique ce mercredi la ville dans une lettre adressée aux abonnés.

« Le certificat qualité de l’air Crit’Air sera dorénavant un justificatif obligatoire pour toute demande de droit annuel au dispositif résident de stationnement sur voirie (précédemment dénommé « vignette » de stationnement résidentiel) », précise la municipalité écologiste. Pour en bénéficier, les particuliers devront fournir le récépissé du service de délivrance des certificats qualité de l’air ou la photo de la vignette Crit’Air mentionnant la plaque du véhicule, ajoute-t-elle.

Les véhicules des professionnels les plus polluants exclus

Les véhicules des particuliers, dotés de la vignette Crit’Air Verte, 1, 2, 3, 4, 5 et non classés, seront autorisés à en bénéficier, tout comme les propriétaires de véhicules professionnels (utilitaires, camions ou camionnettes) dotés de la Crit’Air 0, 1 et 2.

En revanche, les professionnels dont le véhicule est classé Crit’Air 3, 4, 5 et non classés ne seront plus éligibles au dispositif résident annuel de stationnement sur voirie, ajoute la municipalité. Une décision prise dans le cadre de l’extension de la ZFE, mise en place en janvier 2020, qui prévoit d’exclure ces utilitaires les plus polluants sur un large périmètre englobant Lyon, Villeurbanne et Caluire, à l’exception de certains grands axes. Sur cette zone, leur circulation comme leur stationnement ne seront plus autorisés.