Lyon : Le village des recruteurs a débuté, 1.500 offres d’emploi proposées en ligne cette semaine

EMPLOI En raison de la crise sanitaire, ce rendez-vous de l'emploi se déroule en ligne jusqu'à vendredi, avec des postes à pourvoir dans de multiples secteurs mais aussi des offres de formation

Elisa Frisullo

— 

Des offres d'emplois sont notamment proposées dans le BTP. (Illustration)
Des offres d'emplois sont notamment proposées dans le BTP. (Illustration) — M.Libert / 20 Minutes

Vu les répercussions du contexte sanitaire sur le marché de l’emploi, l’opération promet d’attirer du monde. Depuis ce lundi et jusqu’à vendredi, le village des recruteurs est organisé en ligne dans la métropole de Lyon. Une version numérique, Covid oblige, au cours de laquelle 1.500 offres d'emploi et 300 offres de formation seront proposées.

Cette édition, coorganisée par l’agence Aglaé Events, la métropole de Lyon et les principaux acteurs de l’emploi, réunira une trentaine d’entreprises qui recrutent, une dizaine d’agences et de cabinets de recrutement et des centres de formations.

De multiples secteurs d’activité seront représentés, à commencer par ceux qui ne souffrent pas de la crise et/ou qui peinent à recruter des personnels qualifiés, à l’instar des agences d’emploi, des banques, assurances, de la grande distribution et du numérique. Plusieurs postes seront également à pourvoir dans les domaines du BTP, de l’énergie et de l’environnement, précise la métropole.

Un accès en quelques clics

Pour participer, rien de plus simple. Les demandeurs d’emploi ou personnes en quête d’une reconversion ou d’une formation peuvent se connecter et s’inscrire gratuitement dès ce lundi. Après avoir créé son profil et avoir visité le village virtuellement, chacun pourra prendre rendez-vous avec les recruteurs pour un entretien, dans le courant de la semaine, en visioconférence ou en chat.

L’an dernier, la quatrième édition organisée place Bellecour avait réuni 9.000 candidats et une centaine d’entreprises. A l’issue du village, 500 recrutements avaient été concrétisés, rappelle la métropole de Lyon.