Lyon : La circulation différenciée renforcée, les voitures Crit’Air 3 n’auront pas le droit de rouler

POLLUTION En raison de la persistance d’un épisode de pollution sur le bassin lyonnais, seules les voitures ayant une vignette Crit’Air 0, 1 et 2 seront autorisées à circuler ces prochains jours

C.G.

— 

A compter de samedi, la circulation différenciée sera renforcée à Lyon en raison de la persistance d'un épisode de pollution.
A compter de samedi, la circulation différenciée sera renforcée à Lyon en raison de la persistance d'un épisode de pollution. — Konrad / Sipa

En raison de la persistance de l’épisode de pollution qui sévit actuellement sur le bassin lyonnais, la préfecture du Rhône a annoncé vendredi renforcer le dispositif de circulation différenciée, mise en place depuis mardi.

A partir de samedi et jusqu’à nouvel ordre, les véhicules possédant une vignette Crit’Air 3 n’auront plus l’autorisation de circuler à Lyon, Villeurbanne et Caluire. Et encore mois celles qui sont classées Crit’Air 4 ou 5.

Anticiper pour « rétablir rapidement un air de qualité »

Bien que cet épisode de pollution « ne dépasse pas les seuils réglementaires de passage au niveau d’alerte N°2 », la préfecture a fait le choix de durcir le ton pour anticiper et « rétablir rapidement un air de qualité ».

Plusieurs axes échappent toutefois au périmètre défini par les autorités comme le boulevard périphérique nord, les voies métropolitaines M6 et M7 (nouvelles dénominations de l’autoroute A6-A7) ou encore le tunnel sous Fourvière.

Ticket TCL à 3 euros la journée dès dimanche

Les mesures de réduction de vitesse perdurent. Les vitesses maximales sont réduites de 20 km/h sur tous les axes routiers du département où la vitesse normale autorisée est égale ou supérieure à 90 km/h. Les voies où la vitesse est limitée à 80 km/h passent à 70 km/h.

Par ailleurs, le Sytral éditera un ticket TCL à 3 euros la journée pour inciter les voyageurs à privilégier les transports en commun. Mais attention, l’opération ne débutera qu’à partir de dimanche. Samedi, les utilisateurs paieront le même prix que d’habitude.