L'Etat débloque 575 millions d'euros pour le plan campus

Frédéric Crouzet (avec AFP)

— 

Un gros chèque pour rénover les universités lyonnaises. La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a annoncé vendredi l'attribution d'une dotation de 575 millions d'euros au projet « Lyon Cité Campus » pour « répondre à l'urgence de la vétusté des locaux universitaires » et « changer le visage de l'université française ». Ce demi-milliard sera placé sur un compte à 4,25 % qui devrait rapporter 25 millions d'euros chaque année. Ces dividendes seront utilisés par l'Université de Lyon pour financer la rénovation et la restructuration de deux campus : Lyon Tech à la Doua (Villeurbanne) et Charles-Mérieux à Gerland (7e). « Cette dotation en capital répond à l'urgence en matière de qualité de vie étudiante », a indiqué Valérie Pécresse, notant que Lyon faisait « partie des points noirs du logement étudiant en France » et que 1 600 logements universitaires seraient construits. Plus de 800 logements seront également rénovés et le plan Campus va permettre la construction de logements pour les chercheurs, ainsi que la création « d'hôtels à projets » et de maisons de l'innovation.

Le démarrage des travaux est prévu avant fin 2011 et la livraison vers 2013. « C'est l'acte fondateur pour le développement et le rayonnement international de l'Université de Lyon », se sont réjouies les collectivités locales, qui participent à hauteur de 117 millions au projet Lyon Cité Campus.

La ministre a précisé que les sites universitaires qui ne font pas partie de l'opération Campus (porte des Alpes, Rockefeller, Saint-Etienne) seraient toujours soutenus à travers les dotations du contrat de plan Etat-région. Lyon est le premier des douze sites de l'Opération campus a connaître le montant de sa dotation. Vendredi, une centaine de chercheurs a protesté contre le plan Campus, qui « créé un mécanisme d'exclusion en ne choisissant que douze sites en France ». ■