Le budget de Lyon-1 adopté

— 

Plus rien ne semble pouvoir empêcher l'université Claude Bernard de prendre son indépendance. Hier, les membres du conseil d'administration de Lyon-1, autonome depuis le 1er janvier, ont adopté le budget 2009 de l'université, malgré la nouvelle tentative de blocage menée par plusieurs dizaines de professeurs de la fac. Le 17 décembre, la mobilisation, opposée à la mise en oeuvre de la loi LRU, avait entraîné le report du vote du budget. Ce dernier, proche de 350 millions d'euros, soit trois fois supérieur à l'enveloppe 2008 versée par le ministère, doit permettre à l'université de gérer l'intégralité de son budget et de rémunérer ses 5 000 employés. Les personnels de Lyon-1, inquiets des conséquences de l'autonomie sur l'enseignement, ont décidé de poursuivre la rétention des notes de leurs élèves. Une action déplorée par l'association d'étudiants Gaelis , qui a demandé hier aux professeurs « de trouver d'autres moyens de faire valoir leurs revendications ne pénalisant pas uniquement les élèves ». ■ E. F.