Les gays critiquent Aulas

- ©2008 20 minutes

— 

La banderole n'est restée que quelques minutes, mais elle fait des vagues. Plusieurs associations gays de Lyon ont dénoncé hier « le silence » de l'Olympique lyonnais au sujet de la banderole homophobe déployée dimanche soir au stade de Gerland par le groupe de supporters des Bad Gones, visant le président de l'OM. « Pape Diouf, tes initiales te vont si bien », pouvait-on lire dans le virage nord au début du match OL-OM.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le club a certes indiqué que les services de sécurité étaient rapidement intervenus. Il a aussi dénoncé « ce type de banderole ». « Mais en omettant de faire mention du caractère manifestement homophobe », regrettent les associations qui rappellent que « l'absence de condamnation explicite ne peut qu'encourager les comportements homophobes ». Elles ont demandé une rencontre avec le président de l'OL, Jean-Michel Aulas, en présence du maire de Lyon, de son adjoint aux Sports et du préfet de région.

F. C.