Lyon : La fête d’un bachelier dégénère après l’irruption de 150 squatteurs

FAITS DIVERS Un groupe d’une centaine de personnes s’est incrusté à une fête privée pour tout dévaliser

Mikaël Libert

— 

Un véhicule de la gendarmerie, à Paris, le 30 avril 2019.
Un véhicule de la gendarmerie, à Paris, le 30 avril 2019. — C. Follain / 20 Minutes

Samedi soir, une petite fête organisée pour célébrer l’obtention du bac d’un jeune homme a dégénéré à Charbonnières-les-Bains, près de Lyon. Une trentaine de jeunes participaient à cette soirée organisée dans la maison des parents du jeune bachelier. Parmi les invités légitimes se trouvait un individu qui n’avait rien à faire là. Son rôle, selon le Progrès, était de repérer les lieux en vue de procéder à un pillage organisé.

Il devait, notamment, vérifier que les parents étaient absents, noter les choses de valeur ou encore s’assurer qu’aucun invité ne poserait problème. Selon toute vraisemblance, l’individu en question fait partie d’une bande habituée de ce type de larcins qui repère ses cibles grâce aux réseaux sociaux. Une fois l’état des lieux fait, l’éclaireur à prévenu ses complices et leur a fourni l’adresse précise.

Des inconnus se sont ensuite incrustés afin de dépouiller les participants et piller la maison a-t-on appris auprès des gendarmes confirmant une information de nos confrères du Progrès.

Ils dépouillent les invités et pillent la maison

Ils étaient environ 150 ont précisé les gendarmes. Pendant que certains des squatteurs dépouillaient les invités présents dans le jardin de l’habitation, d’autres ont vidé la maison des objets de valeur qui s’y trouvaient.

Prévenus par un voisin, les gendarmes de plusieurs brigades ont débarqué sur place. Une enquête a été ouverte mais les militaires tiennent à rester discrets sur le contenu de leurs investigations. On ignore encore le montant du préjudice ou si des interpellations ont eu lieu.