Lyon : Vers une interdiction des véhicules particuliers les plus polluants ?

POLLUTION La ZFE actuelle pourrait être élargie et concerner aussi les véhicules des particuliers

D.Bd avec AFP

— 

Circulation dense près de Lyon (illustration)
Circulation dense près de Lyon (illustration) — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK AFP

Les particuliers vont-ils encore pouvoir rouler dans l’agglomération de Lyon avec une voiture diesel datant de 2010 ou essence de 2005 ? Cela n’en prend pas le chemin. Le président écologiste de la métropole de Lyon Bruno Bernard a indiqué ce lundi qu’il ferait « à l’automne » des propositions pour élargir la zone à faible émission (ZFE) où la circulation des véhicules les plus polluants est interdite.

Mise en place en début d’année par la précédente équipe métropolitaine, cette disposition interdit en permanence l’accès de la quasi-totalité de Lyon et des communes voisines de Villeurbanne, Bron, Vénissieux et Caluire-et-Cuire aux poids lourds et véhicules utilitaires légers de transport de marchandises les plus polluants (vignette Crit’Air 4 et 5). A partir du 1er janvier 2021, cette interdiction doit être élargie aux véhicules classés Crit’Air 3.

Cette mesure « n’est peut-être pas suffisante en termes de périmètre et d’interdiction », puisqu’elle ne s’applique qu’aux véhicules professionnels, a expliqué Bruno Bernard. « A nous de l’étendre aux véhicules particuliers – nous ferons des propositions en ce sens », a-t-il ajouté.