Fête de la musique à Lyon : Des festivités compromises après l’interdiction des concerts de rue

21 JUIN Les festivités dans la rue sont interdites par la mairie à Lyon en raison de la crise sanaitaire liée au coronavirus. Mais quelques petits rendez-vous s'organisent via les réseaux sociaux

Elisa Frisullo

— 

Fête de la musique. (Illustration)
Fête de la musique. (Illustration) — G.VARELA / 20 MINUTES
  • A Lyon, la mairie a décidé d’interdire les concerts dans la rue en raison des consignes du gouvernement liées au coronavirus.
  • La soirée de dimanche s’annonce calme, même si quelques petits rendez-vous commencent à s’organiser via les réseaux sociaux.

Ceux qui pensaient oublier ces derniers mois compliqués en dansant et en se laissant guider dans la ville par la musique de rue vont devoir trouver un plan B pour dimanche soir. En raison de la crise sanitaire liée au coronavirus et conformément aux consignes gouvernementales encadrant les rassemblements, la ville de Lyon a décidé d’interdire les concerts spontanés sur la voie publique pour la Fête de la musique. Des festivités qui attirent chaque année en tant normal près d’une centaine de scènes et des milliers de spectateurs.

Cette décision est justifiée par la municipalité par la difficulté de faire respecter les gestes barrières dans la rue en cas de gros rassemblements devant les scènes d’artistes. « Le ministère de la culture précise que "les rassemblements de plus de 10 personnes étant toujours interdits sur le domaine public, les concerts spontanés ne sont pas autorisés". Ainsi, afin de respecter les dernières consignes données par le gouvernement, et contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière, même les musiciens amateurs ne seront pas autorisés à jouer dans les rues de Lyon », a indiqué jeudi la ville de Lyon.

Des rendez-vous musicaux de dernière minute

Les bars et restaurants n’ont pas l’interdiction d’organiser des concerts mais ils se doivent de respecter les règles sanitaires et de veiller à ce que leurs animations ne génèrent pas « de rassemblements non maîtrisés sur la voie publique », ajoute la mairie. Des directives qui devraient décourager la plupart des établissements de monter le son dimanche soir et démotiver les artistes mobilisés, même si quelques événements commençaient à s’organiser vendredi via les réseaux sociaux. Un Dj set devrait par exemple se tenir dans l’un des cafés de la place des Terreaux, avec masque obligatoire pour le public. Des artistes devraient aussi se relayer pour des apéros sonores prévus dès la fin d’après-midi non loin de l’hôtel de ville de Lyon. Et des scènes pourraient éclore jusqu’à la dernière minute en lien avec différents bars de la ville. Alors, guettez les réseaux !

Pour permettre à certains événements de se tenir dans la rue, la préfecture du Rhône a précisé que sur, demande des mairies, des dérogations pourraient être accordées, dès lors que les règles sanitaires peuvent être respectées. Mais dans le même temps et pour empêcher tout attroupement sur la voie publique dimanche, alors que la météo devrait donner des envies de retrouvailles entre amis, les services de l’Etat ont interdit la consommation d’alcool en réunion dans la rue.

Là encore, la grande majorité des communes de la métropole ont préféré ne pas prendre de risque et faire l’impasse sur la Fête version classique, en proposant une version numérique. A Vénissieux, Bron ou Ecully, pour ne citer qu’elles, des concerts, sons et vidéos seront diffusés en ligne ce week-end.