Un carnaval d'animaux nouveaux

Elisa Frisullo - ©2008 20 minutes

— 

Davantage d'animaux sur la plaine africaine. Depuis quelques semaines déjà, le parc zoologique de la Tête d'Or (6e), parcouru chaque année par plus de 2 millions de visiteurs, a accueilli quatre nouvelles espèces, dont certaines ont déjà fait leur apparition devant le public. Nés en captivité et prêtés par d'autres zoos dans le cadre d'un programme d'échange, ces porcs-épics, chats des sables et mangoustes jaunes (petits carnivores) cohabitent désormais dans l'ancien enclos des servals, près de la marre aux crocodiles. Une cinquantaine de flamands roses ont aussi été prêtés par le zoo de Vincennes à Paris, fermé pour rénovation pour plusieurs années.

Un jeune mâle girafe est également venu s'ajouter aux trois femelles afin de permettre leur reproduction. Ainsi que deux élands du Cap, ces grosses antilopes, destinés à remplacer le troupeau de zèbres en partie décimé l'an passé par une myopathie atypique. « D'autres zèbres étaient disponibles pour un échange mais nous ne souhaitions pas prendre de risque tant que l'origine de la maladie n'avait pas été trouvée », a indiqué hier le directeur du parc zoologique Eric Plouzeau. Pour apercevoir ces élands, les visiteurs devront patienter jusqu'à février, le temps pour ces nouveaux venus de s'adapter à leur espace.