Lyon : De gros bouchons en Presqu’Ile et à la sortie de la ville en raison de la fermeture d’une trémie à Perrache

EMBOUTEILLAGES La métropole a procédé à la fermeture en urgence d’une trémie à Perrache ce jeudi matin à Lyon

E.F.

— 

Illustration d'embouteillages à Lyon.
Illustration d'embouteillages à Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

Les routes désertées et les trajets fluides des semaines de confinement ​semblent déjà n’être qu’un lointain souvenir à Lyon, où la reprise progressive à la normale s’accompagne de nombreux embouteillages. Ce jeudi matin, après plusieurs matinées d’encombrement sur les routes cette semaine, la situation s’est encore compliquée avec la fermeture d’une trémie à Perrache.

La trémie 6 de Perrache, reliant les quais de Saône au pont Gallieni en direction de Part-Dieu, est fermée pour une durée indéterminée, a indiqué ce matin la Métropole de Lyon. Sous l’ouvrage, des traces suspectes d’usure ont été détectées au sol dans la nuit.

De gros ralentissements

Dès la fermeture de l’axe, très fréquenté aux heures de pointe, une déviation a été mise en place par le pont Pasteur et l’avenue Leclerc pour rejoindre l’avenue Berthelot. Mais cela n’a pas empêché la formation de bouchons en Presqu’Ile, sur l’axe nord Sud notamment entre Cordeliers et Perrache et à l’entrée sur la M7 (entrée A7) et la M6 (A6).
Tant que la trémie restera fermée, il est conseillé d’éviter ce secteur. Avant de se déplacer, les automobilistes peuvent consulter les conditions de circulation en temps réel sur