Déconfinement à Lyon : Une carte pour acheter son masque en tissu auprès de créatrices locales

ECONOMIE A l'origine de cette initiative, une comédienne de 33 ans qui souhaite ainsi soutenir la production locale

Caroline Girardon

— 

Une carte interactives recense toutes les productions des couturières professionnelles de la métropole de Lyon qui vendent des masques en tissu.
Une carte interactives recense toutes les productions des couturières professionnelles de la métropole de Lyon qui vendent des masques en tissu. — C. Girardon / 20 Minutes
  • Lysiane Clément a lancé une carte interactive où est recensée une trentaine de couturières professionnelles indépendantes de Lyon qui vendent des masques en tissu.
  • Il s’agit ainsi de mettre en avant et de soutenir la production locale.

Vous êtes en quête d’une alternative aux masques en tissus fournis par la ville de Lyon et  moqués (injustement) sur les réseaux sociaux ? Il y a quelques semaines, Lysiane Clément, comédienne lyonnaise de 33 ans, a développé une carte interactive dans laquelle est recensée actuellement une trentaine de coutières professionnelles indépendantes proposant des masques à l’achat. L’idée lui est venue tout simplement.

Passionnée de couture, la jeune femme qui anime un blog sur le sujet et qui confectionne des costumes pour sa compagnie, n’a pas attendu pour passer derrière sa machine à coudre durant les premiers jours du confinement. « J’ai réalisé bénévolement des masques pour la famille, les amis et ensuite le personnel soignant », raconte-t-elle. Jusqu’à ce que les demandes de particuliers affluent. « Ils proposaient de me rémunérer mais je ne voulais pas prendre la place de couturières professionnelles. Je ne me sentais pas légitime alors je les renvoyais vers d’autres ».

Soutenir la production locale

« J’ai constaté que les gens ne savaient pas où ni comment se procurer des masques en tissus en dehors des centres commerciaux ou des grandes surfaces », poursuit la comédienne. L’idée germe alors dans sa tête de mettre en avant et soutenir la production locale. Lysiane active ses réseaux et lance un appel pour recenser les couturières professionnelles déclarées de Lyon et de la métropole de Lyon, qui souhaiteraient répondre à la demande. « Je ne suis pas la seule à le faire mais l’aide a tardé du côté des institutions », observe-t-elle.

Sur la carte, tous les produits proposés sont des masques de type Afnor ou en cours de certification 1 et 2. Le prix des pièces est variable : entre 5 et 12 euros. « Toutes les couturières n’ont pas les mêmes charges. Certaines ont des boutiques, d’autres des sites en ligne. Ce qui peut expliquer la différence. Certaines doivent acheter des tissus certifiés auprès des fabricants et cela a un coût. La pénurie d’élastiques a également fait grimper les prix », justifie la jeune femme, défendant ardemment l’idée que tout travail mérite salaire et partageant ainsi le combat du collectif Bas Les Masques, né de la révolte de nombreuses professionnelles lassées de devoir fournir des commandes gratuitement.