La grande roue tourne au fiasco

Frédéric Crouzet - ©2008 20 minutes

— 

Ce devait être « un des clous » de l'édition 2008 de la Fête des lumières, qui débute vendredi. Mais le projet d'écran géant sur la grande roue de la place Bellecour pour la projection d'oeuvres du musée des Beaux-arts a pris du plomb dans l'aile hier, quelques heures seulement après sa présentation à la presse. En raison des rafales de vent prévues ces prochains jours, les organisateurs des festivités ont dû se résoudre à annuler les projections vendredi et samedi.

L'immense bâche de 38 m de diamètre, installée vendredi au centre de la roue, a été démontée ce week-end à cause des mauvaises conditions météo. « La sécurité des passagers de la grande roue n'était pas garantie », a indiqué hier soir la mairie de Lyon. Les organisateurs espèrent cependant pouvoir assurer le spectacle pour les 7 et 8 décembre. « Rien n'est sûr. Tout dépendra de la météo », soupire la municipalité. Ce projet ambitieux, jamais réalisé en France, avait déjà eu du mal à aboutir. Les concepteurs avaient dû trouver des solutions techniques pour installer cet écran de 1 100 m2. Et il avait fallu convaincre des entreprises de financer les 130 000 euros nécessaires à l'opération. Cerise sur le gâteau, le premier diaporama des scénographes n'avait pas été validé par le musée et avait dû être remanié à la dernière minute.