Marc Cécillon s'explique sur son appel

- ©2008 20 minutes

— 

Premier jour d'audience hier pour Marc Cécillon. L'ancienne star du rugby de Bourgoin-Jallieu, rejugé à Nîmes pour l'assassinat de son épouse en août 2004, s'est expliquée sur les raisons de son appel. Fines lunettes et cheveux grisonnants, pull rouge, chemise blanche, Marc Cécillon, 49 ans, a déclaré qu'il ne voulait « pas être jugé pour un geste [qu'il n'a] pas prémédité ». « Vous reconnaissez l'intention homicide mais pas la préméditation, c'est bien ça ? », l'a interrogé la présidente de la cour. « En gros, c'est ça », a répondu l'accusé.

En 2006, les jurés de la cour d'assises de l'Isère l'avaient condamné à vingt ans de réclusion criminelle, retenant le fait que l'accusé était parti ivre d'une fête avant de revenir armé d'un 357 magnum. Il avait ensuite fait feu à cinq reprises sur son épouse. « Les derniers temps, je buvais seul, je me détruisais, je me renfermais sur moi-même », a-t-il dit, indiquant qu'il n'avait pas « retrouvé [sa] place » après l'arrêt de sa carrière de rugbyman.

F. C. (avec AFP)