Les conducteurs de la ligne 99 en grève une heure chaque soir

- ©2008 20 minutes

— 

Il y aura bien une grève sur le réseau TCL lors de la Fête des lumières. Mais son impact sera cette fois très limité dans la mesure où la grogne ne concerne qu'une seule ligne de bus. Depuis hier, une majorité des conducteurs de la ligne 99, qui relie Montchat (8e) à Saint-Jean (5e) via la Part-Dieu, a décidé de débrayer chaque jour, de 16 h 50 à 17 h 45, jusqu'au 31 décembre.

Avec les syndicats CGT, CFDT et FO, ils protestent contre les conditions de réorganisation de la ligne, dont le trafic a fortement augmenté depuis un an avec la suppression de la 28, en raison des travaux de la tour Oxygène. « Nous avons rajouté un bus aux heures de pointe. Les syndicats auraient aimé qu'on en mette aussi aux heures creuses », explique Bernard Tabary, directeur de Keolis Lyon, société qui exploite le réseau TCL. « Cette ligne est dans l'incapacité de répondre aux attentes d'un service public de qualité », déplore la CGT-TCL, qui estime que « les réclamations sont nombreuses ». « Il n'est pas une journée où des voyageurs sont laissés en plan sur les arrêts, où la fréquence de la ligne est mise à mal par des temps de parcours trop étriqués. Cette situation conduit à augmenter les risques d'altercations. » Le mouvement de grève risque encore de rallonger l'attente des usagers en fin de journée. Selon la direction des TCL, 4 bus sur 11 ont circulé hier, soit un passage tous les quarts d'heure au lieu d'un toutes les 5 minutes.

F. C.