Coronavirus en Rhône-Alpes-Auvergne : La région lance la production de 9 millions de masques pour équiper chaque habitant

DECONFINEMENT Les commandes ont été effectuées auprès des entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes et devraient être distribuées progressivement dès le début du mois de mai

Caroline Girardon
— 
Les Tissages de Charlieu, spécialisés dans la confection de tissus jacquard réalise depuis dix jours des masques en tissu pour aider face à la pénurie immense de masques observée en France.
Les Tissages de Charlieu, spécialisés dans la confection de tissus jacquard réalise depuis dix jours des masques en tissu pour aider face à la pénurie immense de masques observée en France. — Textiles de Charlieu
  • Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a promis ce jeudi 9 millions de masques pour le territoire.
  • Soit un masque pour chaque habitant.
  • Les modèles, fabriqués par des entreprises de la région, seront réutilisables et lavables jusqu’à 50 fois.

Un « gigantesque défi » : préparer le déconfinement. Ce jeudi, Laurent Wauquiez, président LR de la région Rhône-Alpes-Auvergne, a promis d’équiper chaque habitant de masques d’ici la fin du mois de mai. « On a tous compris que les masques, c’est mieux avec que sans », déclare-t-il.

Au total, 9 millions de masques devront être distribués sur le territoire « progressivement » dès le début du mois de mai. Une fois terminées, les commandes passées auprès des entreprises locales seront directement livrées dans les mairies, qui seront ensuite chargées de distribuer le matériel auprès de chacun. Conscient qu’il pourrait toutefois y avoir des « trous dans la raquette », l’élu assure que tout sera mis en œuvre pour « n’oublier personne ».

Des modèles réutilisables et lavables jusqu’à 50 fois

« Dans une région comme la nôtre, il n’était pas possible d’envisager que certaines communes soient dotées de masques que d’autres ne le soient pas. On l’a vu ces derniers jours, des nombreuses mairies ont été confrontées à l’impossibilité de s’en procurer ou d’avoir des modèles certifiés », ajoute-t-il, précisant être en relation avec la mairie de Lyon et la Métropole de Lyon, qui a commandé de son côté deux millions de masques. Et de préciser : « Tout sera financé à 100 % par la région ». Soit un budget de 30 millions d’euros.

Les masques en question, fabriqués par des entreprises de la région, seront en tissu et réutilisables. « Ils peuvent résister jusqu’à 50 lavages », développe Laurent Wauquiez. Leur capacité de filtrage sera d’ici le 11 mai testée jusqu’à une centaine de lavages. Tous seront normés. « Il ne s’agit pas de modèles pour les soignants, ceux-là sont destinés à la protection de la vie quotidienne », poursuit l’élu.

Des entreprises qui réorganisent leurs chaînes de production

Sollicitées, de nombreuses entreprises ont reconverti leurs appareils de production pour couvrir les besoins de la population. Et même au-delà. C’est le cas de l’entreprise Porcher Industrie, spécialisée dans le textile technique. « Aujourd’hui, nous sommes en capacité de produire un million de masques par semaine. En juin, nous serons sur une base de 30 millions », dévoile André Genton, PDG de la société. Même chose pour Tissage Carret, PME située en Savoie dans laquelle 30 métiers à tisser Jacquard ont été transformés en modèle 3D.

« Cela nous permet de fabriquer en une seule fois 12 masques sans passer par la confection et d’accentuer considérablement notre production », note Antoine Soler, le gérant. De 2.000 masques fabriqués par jour, l’entreprise est passée à une cadence de 35.000 au quotidien. Et vise la barre des 50.000 dans les prochaines semaines.

« Il y a deux ans, nous ne serions jamais arrivés à fournir un tel effort. Mais quand on laisse les esprits débrouillards œuvrer, les choses se font plus facilement », conclut Laurent Wauquiez, saluant ainsi l’action des « entreprises privées » et critiquant « un pilotage national très défaillant ».