Le roi de l’immobilier lyonnais mis en examen

© 20 minutes

— 

Jean-Claude Condamin, le PDG de la Sogelym, numéro un de l’immobilier d’entreprises à Lyon, a été mis en examen, hier, pour abus de biens sociaux par le juge Marc Laleix. Il est reproché au roi de la pierre lyonnaise d’avoir produit plusieurs fausses factures dans le but de masquer d’onéreux travaux de rénovation dans son chalet de Courchevel. Selon les enquêteurs de la police judiciaire, en charge du dossier, les détournements s’élèveraient à 240 000 e. Ce coup de tonnerre judiciaire intervient un an après l’inculpation, en février 2003, de Jean-Michel Porte, directeur régional de la Sogelym, fondée à Lyon en 1974. « D’autres responsables de la société vont être mis en examen dans les jours qui viennent », confie une source proche du dossier. Jusqu’à maintenant Jean-Claude Condamin, 61 ans, a rejeté toute responsabilité dans le système frauduleux mis au jour. Sogelym, associé depuis 1994 au géant suisse Steiner, revendique un chiffre d’affaires en 2003 de 105 millions d’euros. Le groupe a réalisé les immeubles de nombreux sièges sociaux à Lyon, dont ceux d’Aventis-Pasteur, BNP, Infogrames ou Virgin.