Pluie de dégâts sur le Rhône

Frédéric Crouzet - ©2008 20 minutes

— 

Les rivières sont brusquement sorties de leur lit, les habitants du Rhône aussi. Dans la nuit de samedi à dimanche, de nombreuses communes du département ont été dévastées par de brutales inondations provoquées par plusieurs heures d'intenses précipitations. Ainsi, à l'Arbresle, Sain-Bel, Châtillon d'Azergues, Brignais, Givors, ou Villefranche-sur-Saône, des centaines de personnes ont dû quitter précipitamment leur domicile en raison d'une brusque montée des eaux. « Il n'y a pas eu de blessés mais nous avons dû effectuer de nombreuses évacuations et missions de sauvetage pour des personnes coincées dans leur voiture ou bloquée sous un pont », indiquait hier le service départemental d'incendie et de secours, qui a totalisé plus de 500 interventions en douze heures. Une maison de retraite a aussi dû être évacuée à Arnas. Hier matin, les habitants constataient amèrement les dégâts : rez-de-chaussée envahis par l'eau et la boue, arbres arrachés, voitures renversées, électricité et téléphone coupés. Le secteur de Villefranche-sur-Saône a été particulièrement frappé. Des maisons se sont effondrées. Le théâtre et l'école de musique ont été dévastés. Et l'usine de production Blédina devra mettre une partie de son personnel au chômage technique. De nombreux axes routiers ont été fermés, dont l'autoroute A 6 qui a pu rouvrir hier. L'autoroute A 47, qui relie Lyon à Saint-Etienne, était toujours impraticable hier soir en raison de la crue du Gier.