Grève du 17 décembre à Lyon : Coupures de courant, blocage des lignes de bus, plusieurs actions pour protester contre la réforme des retraites

MOBILISATION 40.000 foyers ont été privés d'électricité dans la matinée dans la métropole de Lyon

C.G.

— 

Les manifestants ont mené plusieurs actions coups de poing.
Les manifestants ont mené plusieurs actions coups de poing. — Jeff Pachoud / AFP

Plusieurs coupures de courant ont été constatées ce mardi matin dans différents quartiers de Lyon mais aussi dans les villes alentour comme Villeurbanne et Caluire. 40.000 foyers ont été privés d’électricité une partie de la matinée, avant que le courant ne soit rétabli avant 11 heures.

Selon RTE Auvergne-Rhône-Alpes, il s’agirait d' « actes volontaires liés au mouvement social actuel ». La ligne de métro B a ainsi été perturbée une vingtaine de minutes. Plusieurs feux de circulation ont également été éteints dans le 6e arrondissement de Lyon.

Dépôts de bus et port bloqués

Par ailleurs, ce mardi, des manifestants ont investi à l’aube le dépôt TCL de la Soie à Vaulx-en-Velin pour empêcher les bus de prendre leur service. Une douzaine de lignes ont été bloquées avant que les forces de l’ordre n’interviennent. Le trafic a repris progressivement dans la matinée.

Une centaine de manifestants s’est aussi rendue très tôt sur le port Edouard Herriot pour le bloquer. Dans le cortège : des salariés de la chimie, mais aussi de la métallurgie, du bâtiment, des hospitaliers, enseignants et des cheminots ont empêché les camions de pouvoir rentrer sur le site. Des feux ont également été allumés dans la cour du technicentre de la SNCF, situé dans les anciens abattoirs de la Mouche, dans le 8e arrondissement de Lyon.