Lyon : Le trafic des trains encore très perturbé vendredi en Auvergne Rhône-Alpes

RETRAITES La mobilisation des cheminots se poursuit et va fortement impacter la circulation des TER, TGV et Intercités ce vendredi

Elisa Frisullo

— 

La gare de Lyon Part-Dieu un jour de grève
La gare de Lyon Part-Dieu un jour de grève — KONRAD K./SIPA

La gare de la Part-Dieu, déserte ce jeudi, devrait être tout aussi vide demain. Après la journée interprofessionnelle d’action contre la réforme des retraites, les cheminots ont décidé de continuer leur mouvement. Auvergne Rhône-Alpes n’échappe pas à la règle et verra le trafic fortement perturbé ce 6 décembre, selon la direction régionale de la SNCF.

Un TER sur quinze devrait circuler ce vendredi et un TGV sur sept. Comme ce jeudi, trois allers-retours sur 22 seront assurés entre Lyon et Paris et seulement deux entre Lyon et Marseille et Lyon et Montpellier. Un train Intercités sur 8 seulement sera mis en circulation.

En pleine Fête des lumières

Pour tenter de pallier l’absence de trains, 590 autocars seront mis en route pour assurer la desserte des villes de la région les moins bien desservies. Pour connaître le détail des circulations, il est conseillé de consulter le site internet des TER régionaux.

A Lyon, la prolongation de la grève à la SNCF intervient en pleine Fête des lumières. Un événement qui, sur quatre soirs (jusqu’à dimanche), attire en général plus d’1.8 millions de visiteurs. Une fréquentation qui pourrait être nettement affectée cette année par la mobilisation sur les rails, près de la moitié des spectateurs accueillis venant des grandes villes voisines de la région et du reste de la France. Des déplacements effectués en train bien souvent. L’an passé, 100.000 touristes étrangers avaient également participé à la fête.