Lyon : Nouvelle action des agriculteurs, plusieurs grands axes bloqués mercredi dans la métropole

MOBILISATION Les agriculteurs se mobilisent une nouvelle fois au niveau national pour exprimer le ras-le-bol de leur profession et obtenir des actes de la part du gouvernement

E.F.
— 
Lors d'une précédente mobilisation des agriculteurs près de Lyon, en 2018.
Lors d'une précédente mobilisation des agriculteurs près de Lyon, en 2018. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Lors de leur dernière journée d’actions, le 22 octobre, de nombreux embouteillages s’étaient formés dans le sillage. Ce mercredi, les agriculteurs ont de nouveau prévu de bloquer la métropole de Lyon, dans le cadre d’un appel national à la mobilisation lancé par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles.

Les exploitants entendent une nouvelle fois exprimer leur ras-le-bol dans la rue face à  «l'agribashing», la baisse de leurs revenus ou encore les accords de libre-échange qu’ils jugent pénalisant pour leur profession. « Les agriculteurs attendent toujours des actes concrets de la part d’Emmanuel Macron. On va donc remettre la pression et on bloque la ville », prévient la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes.

Trois axes ciblés

Des agriculteurs venus de toute la région sont attendus dans la métropole dès 10 heures et jusqu’à 16 heures pour mener différentes opérations escargots. Plusieurs axes devraient être concernés, selon la fédération régionale : l’A6, au niveau de Limonest, l’A42 à Beynost et l’A47, sur laquelle les agriculteurs devraient se réunir au volant de leurs tracteurs entre Givors et Saint-Etienne.

Pour éviter aux automobilistes de se retrouver bloqués sur l’un des axes concernés, la préfecture de région recommande de reporter ses déplacements en voiture, dans la mesure du possible.