Lyon : Il est désormais possible d'acheter son ticket TCL sur smartphone Android

PRATIQUE Pour acheter et valider leur ticket TCL avec leur téléphone, les détenteurs d’un iPhone vont encore devoir attendre à Lyon, Apple n'ayant pas encore d'accord avec le Sytral

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 15 octobre 2015. Illustration du métro à Lyon sur la ligne D.
Lyon, le 15 octobre 2015. Illustration du métro à Lyon sur la ligne D. — Elisa Frisullo / 20 Minutes

Plus besoin de faire la queue au guichet ou au distributeur. Désormais, les usagers des transports en commun lyonnais peuvent acheter leur ticket via leur smartphone en téléchargeant l’application « TCL E-Ticket ». Les tickets 1 heure et longue durée, les carnets, les Tick’Air (spécial pollution) et le ticket TCL en fête sont disponibles en quelques clics, précise ce mercredi le Sytral, organisateur des transports en commun. Une bonne nouvelle qui évitera notamment aux voyageurs d’avoir à débourser 2,10 euros en achetant son titre dans le bus (contre 1,9 euros au distributeur) et évitera de perdre son ticket.

« Le paiement s’effectue en ligne et la validation se fait grâce à la technologie NFC, en approchant le smartphone de l’un des 4.500 valideurs du réseau », ajoute le syndicat mixte. Un bémol toutefois, pour l’heure, seuls les usagers dotés d’Android bénéficiant de la NFC pourront profiter de cette avancée technologique.

Des discussions en cours avec Apple

« C’est comme pour la RATP à Paris. Des discussions sont en cours avec Apple pour que le constructeur de l’iPhone donne accès à cette technologie​ (sauf pour Apple pay) mais il n’y a rien d’abouti », précise à 20 Minutes le Sytral. Impossible donc, pour l’heure, de savoir quand les usagers dotés d’un iPhone pourront payer leur titre avec leur mobile.

« Notre objectif aujourd’hui est de simplifier le parcours d’achat et d’offrir plus de liberté aux usagers du réseau TCL qui compte 1,8 million de voyages chaque jour. Et ce, en attendant le renouvellement complet de la billettique et la disparition des tickets magnétiques au profit de tickets sans contact rechargeables », a indiqué la présidente du Sytral Fouzyia Bouzerda, dans un communiqué. Une évolution majeure qui ne devrait pas intervenir avant 2022.